Archives de Tag: S’affranchir

Méditer, c’est bon pour le moral… et ça rend original !

« Si vous n’êtes pas prêt à vous tromper, vous ne ferez jamais rien d’original. » Sir Ken Robinson

Un participant au programme MBSR m’a posé cette question : « On dit que pratiquer la mindfulness permet de développer sa créativité, mais pour moi, c’est incompatible : comment être créatif en restant concentré sur le moment présent ? Pour moi, la créativité passe justement par une évasion : il faut s’abstraire de ce qui est pour laisser libre cours à son imagination. »

C’est un malentendu assez courant, levons-le tout de suite : la pratique de mindfulness ou pleine conscience nous invite non pas à nous concentrer exclusivement sur le moment présent mais à y prêter attention, à vivre chaque moment de notre vie avec la conscience (en anglais « awareness ») de ce moment. Je peux très bien faire des projets de vacances ou me remémorer les bons moments passés le week-end dernier tout en restant « présent » : mon expérience du moment reste en « toile de fond » de mon attention pendant que j’imagine mes vacances à venir ou évoque mes souvenirs du week-end.

C’est lorsque je me laisse entraîner dans le passé ou l’avenir et perds contact avec le présent que je ne suis plus « là ». Si, inquiète de ma prochaine conversation avec Big Boss, je décide de la préparer mais me laisse submerger par mon propre scénario, jouant et rejouant l’échange dans ma tête, en proie aux émotions les plus vives, alors le pilotage automatique a pris le pas sur la présence attentive. De même lorsque je ressasse un évènement passé en souhaitant de toutes mes forces qu’il se soit déroulé autrement.

Il en va de même de la créativité : je peux très bien rester en contact avec mon expérience tout en laissant libre cours à mon imagination.

L’exercice de notre créativité n’est donc pas incompatible avec la pratique de mindfulness, bien au contraire : notre pratique nous donne la liberté d’accéder pleinement à notre potentiel créatif. En effet, parmi les nombreux bienfaits de la mindfulness :

  • Nous prenons conscience des limites que nous nous imposons à nous-même
  • Nous apprivoisons nos peurs, et notamment celle de nous tromper
  • Nous apprenons à relâcher nos tensions intérieures, tant physiques que psychiques
  • Et nous apprenons à percevoir nos intuitions, jusque là enfouie dans le « bruit » qui envahissait notre esprit

Alors libres d’écouter nos intuitions, nous pouvons créer et innover sans frein.

Sir Ken Robinson est considéré comme un « spécialiste de la créativité ». Il a conduit en 1998 une commission d’enquête du gouvernement Britannique sur le rôle de la créativité dans le système éducation et dans l’économie. Il nous décrit comment, selon lui, nos systèmes éducatifs tuent la créativité au lieu de la cultiver. Comme souvent dans les conférences TED, c’est passionnant, drôle et émouvant. Et en attendant que ses recommandations en matière de système éducatif soient entendues, il nous reste la mindfulness !